Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Développement économique des territoires > Tourisme > Le secteur touristique visé explicitement par le dernier appel à projet PIA2 (...)

Le secteur touristique visé explicitement par le dernier appel à projet PIA2 - Technologies et usages du numérique

| Publié le 29 juin 2015
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Le dernier appel à projets relatif au développement des technologies et services de l’économie numérique vise explicitement le secteur du tourisme parmi d’autres secteurs-clé.

Si des projets de taille importante sont habituellement soutenus dans le cadre des programmes PIA, le cahier des charges du nouvel AAP ne prévoit pas d’exclure les projets plus modestes, fortement créateurs de valeur et qui sont souvent caractéristiques du secteur du tourisme.

Quelques informations complémentaires figurant dans le cahier des charges.
PIA2 - Technologies et usages du numérique
Dans le cadre du deuxième programme d’investissements d’avenir (PIA2), le nouveau concours d’excellence est dédié aux projets innovants mobilisant le numérique pour développer un nouveau produit ou service disruptif (par son contenu, son procédé de réalisation, son modèle économique ou l’expérience proposée).
L’ambition du concours est d’accélérer et d’amplifier ces projets en soutenant à hauteur de 50% maximum les dépenses du projet. Typiquement, la durée d’un projet est de 12 à 18 mois, pour un investissement de l’ordre de 0,5 à 3 millions d’euros.
Sont éligibles : les sociétés basées en France, existantes (startup, PME ou ETI) ou en cours de création, proposant seules ou à plusieurs un projet ou service disruptif s’inscrivant dans l’une des thématiques précitées.
Le concours d’innovation numérique est ouvert en continu, les dossiers déposés sont relevés 3 fois par an (3 « épisodes » par « saison »). En 2015, les relevés sont le 8 juillet et le 4 novembre à 12h00.

Les projets candidats devront s’inscrire dans l’une des 8 thématiques applicatives du concours :
• Mieux vivre : santé, sport, bien-être
• Partager : biens communs, consommation collaborative
• Mieux apprendre et se cultiver : culture, média, loisirs, éducation
• S’entraider : services à la personne, lien social,
• Mieux se déplacer : ville, tourisme et mobilité
• Mieux consommer : paiement, finance, commerce
• Mieux produire : biens de consommation, usine du futur, bâtiments et infrastructures
• Construire la croissance verte : transition écologique et énergétique

La sélection des meilleurs projets se fera en deux temps :
• Première pré-sélection sur la base d’un dossier écrit décrivant le projet
• Audition par un comité d’experts indépendants, de représentants de l’Etat et de Bpifrance

Les critères sont :
• Adéquation aux objectifs du concours
• Ambition et pertinence de l’innovation
• Valeur d’usage, ambition marché et potentiel économique

L’aide octroyée correspondra pour moitié à une subvention et pour moitié à une avance remboursable. Cette avance remboursable doit être retournée à l’Etat en cas de succès du projet, on parle de retour financier (cf. §3.3).

En savoir plus :

Pour de plus amples renseignements, merci de contacter :
Mélanie Le Caloch
Chargée de mission développement économique et politiques touristiques
Service développement économique des territoires, économie de proximité et tourisme
Tel : 02.53.46.79.78
Mail : melanie.le-caloch@direccte.gouv.fr

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics