Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Entreprises en difficulté > Prévention et accompagnement des difficultés des entreprises : le réseau (...)

Prévention et accompagnement des difficultés des entreprises : le réseau régional consolide son action

| Publié le 6 décembre 2017 | Dernière mise à jour le 8 décembre 2017
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Nicole Klein, préfète de la région Pays de la Loire et Paul Jeanneteau, Vice-Président du Conseil régional des Pays de la Loire, ont signé le 27 novembre avec près de 40 acteurs publics et privés*, le renouvellement de la charte régionale pour la prévention et l’accompagnement des entreprises en difficulté.
Objectif : rompre l’isolement du chef d’entreprise et faciliter la prise rapide des premiers contacts.

Cette nouvelle version de la charte rompt avec la notion stigmatisante d’entreprises en difficulté.Elle met l’accent sur les difficultés des entreprises, évènements normaux
dans la vie d’une entreprise. Elle prend en compte l’aide aux dirigeants en détresse et introduit la volonté de détection d’indicateurs ou signaux faibles pour que les membres du réseau puissent aller au-devant des dirigeants en difficulté.

Des interlocuteurs privilégiés à l’écoute des chefs d’entreprise

A travers cette charte, lancée en 2015 avec une vingtaine d’acteurs, chaque organisation signataire désigne un ou plusieurs interlocuteurs privilégiés au sein de sa structure pour écouter les dirigeants rencontrant des difficultés.

Les interlocuteurs privilégiés ont pour mission :
- d’accueillir et écouter les chefs d’entreprise en difficulté, en toute confidentialité ;
- d’apporter un premier niveau d’analyse sur les difficultés rencontrées ;
- d’orienter vers les dispositifs d’accompagnement les plus pertinents pour contribuer à la résolution de leurs difficultés.

L’objectif poursuivi consiste à rompre l’isolement du chef d’entreprise et à faciliter la prise rapide des premiers contacts. La précocité dans la détection des difficultés s’avère en effet cruciale pour rechercher des solutions.

Ces actions d’accompagnement seront complétées par des actions de communication destinées aux chefs d’entreprise afin de les informer sur les soutiens publics et privés mobilisables en cas de difficultés.

* conseil régional, etat, drfip, banque de france, cdc, bpifrance, douanes, medef, cpme, union des entreprises de proximité
(u2p), ordre régional des experts comptables, centre d’information pour la prévention des difficultés des entreprises (cip) pour
le 44,49,53, fédération française du bâtiment, capeb, fédération nationale des transports routiers (fntr), cci 44-49-53-85,
chambre régionale d’agriculture, chambre des métiers et de l’artisanat, chambre régionale de l’économie sociale et solidaire
(cress), urssaf, rsi, mutuelle sociale agricole 44-85 (msa), fondes, union des industries et métiers de la métallurgie (uimm),
ordre des avocats de nantes, réseau entreprendre vendée, cci de la sarthe, association ecoute entrepreneur 44, centre de
gestion agréé de loire-atlantique (cgala), association régionale agréé des membres des professions libérales de loire-
atlantique (aramplla), centre des jeunes dirigeants (cjd), 60 000 rebonds, apesa, conseil national des administrateurs
judiciaires et mandataires judiciaires (cnajmj)

--

Documents à télécharger :

-- --

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics