Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Difficultés des entreprises > "Signaux faibles", le logiciel pour repérer en amont les entreprises en (...)

"Signaux faibles", le logiciel pour repérer en amont les entreprises en difficultés

| Publié le 12 avril 2019 | Dernière mise à jour le 3 mai 2019
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Comment identifier le plus en amont possible les difficultés des entreprises, afin de mieux les accompagner ? Le logiciel du ministère de l’Economie et des finances, appelé "Signaux faibles", compile les données de différents organismes : Direccte, Banque de France, Urssaf. Leur traitement, appuyé par l’intelligence artificielle, vise à éviter les faillites des PME. La Direccte Pays de la Loire participe à l’ expérimentation conduite par la Direccte Bourgogne - Franche- Comté. Le déploiement national de "signaux faibles" sera achevé fin 2019.

Après des mois d’expérimentation en Bourgogne - Franche - Comté, avec le renfort de données des Pays de la Loire (Direccte et Urssaf), la Direction Générale des Entreprises (DGE), la Banque de France, la Délégation Générale à l’Emploi et à la Formation Professionnelle (DGEFP) l’Agence centrale des organismes de sécurité sociale (ACOSS) et la Direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC) ont signé le 03 avril 2019 à Bercy la convention de déploiement de « Signaux Faibles ».

Le déploiement national de "Signaux Faibles", qui sera achevé d’ici la fin de l’année, va permettre de renforcer la performance de l’action publique de prévention et d’accompagnement des entreprises fragilisées, ainsi que la prévention des licenciements économiques, qui se trouvent au cœur des missions dévolues au nouveau Service Économique économique de l’État en Région (SEER) et au service mutations économiques de la Direccte.

Signaux Faibles en quelques mots

Né d’un partenariat entre la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) Bourgogne-Franche-Comté et l’URSSAF, l’outil "Signaux Faibles" a pour objectif de faire converger les informations détenues par différentes administrations dans un algorithme. Ce croisement de données permettra de détecter les entreprises présentant des fragilités, avant la survenance de difficultés structurelles.

Des données fiabilisées seront versées à l’algorithme par l’ACOSS, la Banque de France et le ministère du Travail. L’assemblage de ces informations permettra de faire ressortir, sur une plateforme sécurisée et hébergée par la Banque de France, les entreprises ayant émis des signes de fragilité. Les données seront accessibles aux personnes habilitées par les parties signataires à la convention.

Les entreprises détectées auront vocation à être accompagnées, si elles le souhaitent, par les différents services de l’État en fonction de leurs compétences respectives.

Signaux faibles sur le site de la DGE

Signaux faibles sur le site du ministère du travail

Documents à télécharger :

--

Webmestre | Légifrance | Mentions légales | Services Publics