Direccte Pays-de-la-Loire

Stock de masques : recommandation aux employeurs

| Publié le 14 août 2020 | Dernière mise à jour le 1er septembre 2020
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Rien ne permet aujourd’hui d’écarter une nouvelle accélération de la circulation du virus. En cas de reprise épidémique, les besoins pourraient être renforcés et atteindre plusieurs centaines de millions de masques par semaine. Il faut donc veiller à disposer, dans la durée, des équipements nécessaires à la protection des salariés.

Par conséquent, il est conseillé aux entreprises de constituer un stock préventif de masques de protection de 10 semaines pour pouvoir faire face à une résurgence potentielle de l’épidémie.

Ce stock peut être constitué :
- de masques textiles à filtration garantie (consultez la liste des entreprises en capacité de fournir ces masques sur le site internet de la Direction générale des entreprises) ;
- des masques jetables chirurgicaux.

Le Gouvernement recommande d’évaluer le stock en prenant en compte les situations dans lesquelles le respect de la distanciation physique d’un mètre entre deux personnes ne peut être garanti.

L’employeur peut également décider de généraliser le port collectif du masque au sein de l’entreprise en complément des gestes barrières.

En savoir plus :

Le fonctionnement de certaines entreprises peut nécessiter le port de masques FFP2 ou FFP3 en tant qu’équipement de protection individuelle (EPI) destinés à protéger leurs utilisateurs dans le cadre de leur activité professionnelle habituelle. Dans ces situations, une démarche complémentaire devra être engagée pour s’assurer également de la disponibilité de ces EPI en cas de reprise épidémique.

Documents à télécharger :

--

Webmestre |