Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Appui aux entreprises > Guide de l’exportateur des biens à double usage

Guide de l’exportateur des biens à double usage

| Publié le 17 juillet 2013
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Les biens à double usage, susceptibles d’avoir une utilisation tant civile que militaire, sont soumis à :

• des régimes internationaux de contrôle élaborés par les États participants à ces régimes. Ces régimes concernent les BDU et matériels de guerre à usage conventionnel, les produits nucléaires, chimiques, biologiques ainsi que les vecteurs d’armes de destruction massive (ADM) ;

• un règlement européen (CE 428/2009) : décliné par chaque État membre, il reprend, notamment, les listes issues des régimes internationaux ;

• des dispositions complémentaires telles que les sanctions financières (internationales ou européennes) : par exemple, le règlement « Iran » du 23 mars 2012.

En France, où il a été décidé que le règlement CE 428/2009 soit directement applicable, le service des biens à double usage (SBDU) de la Direction Générale de la Compétitivité de l’Innovation et des Services est le service à compétence nationale chargé du contrôle de ces exportations.

A ce titre, les services de l’État délivrent plusieurs types de licence (individuelles, générales, globales, etc.). Les dossiers les plus sensibles sont, en outre, instruits dans le cadre d’une commission interministérielle des BDU (CIBDU).

L’examen des dossiers prend en compte les listes de biens, le risque pays et l’utilisateur final de ces biens.

La DGCIS a publié un guide à l’intention des exportateurs qui est disponible ici

Liens

La Direction générale des entreprises

 

La délégation interministérielle à l’intelligence économique

 

La banque publique d’investissement

 

Les médiateurs en Pays de la Loire

 

Les médiateurs en Pays de la Loire

 

 

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics