Accueil > Entreprises, Emploi, Economie > Développement économique des territoires > Tourisme > Les démarches de labellisation au service du développement économique des (...)

Les démarches de labellisation au service du développement économique des territoires

| Publié le 25 mars 2013 | Dernière mise à jour le 26 mars 2013
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

100ème établissement labellisé "Tourisme & Handicap" de Vendée, l’hôtel ’Le Martinet’ à Bouin était à l’honneur lundi 18 mars.

La commission départementale – régionale "Tourisme & Handicap" avait lieu pour l’occasion dans l’hôtel, suivie d’une conférence de presse et de la remise officielle de la plaque "Tourisme & Handicap", en présence de la DIRECCTE, représentée par Joseph COEDEL, Marie BERNARD et Caroline LAIDI.

L’hôtel ’Le Martinet’ à Bouin est labellisé "Tourisme & Handicap" pour les 4 familles de handicap. Classé 3 étoiles, il a également obtenu la marque d’Etat ’Qualité TourismeTM’.

La Vendée, qui a la capacité d’accueil en hébergements touristiques la plus importante de la région, est également le 1er département en termes d’équipements labellisés "Tourisme & Handicap", avec plus de 100 sites labellisés sur les 270 que compte la région des Pays de la Loire.

Le label Tourisme & Handicap est un label d’État, créé par le ministère chargé du tourisme pour les clientèles en situation de handicap. Ce label identifie l’accessibilité des lieux de vacances, de loisirs et de culture pour les quatre principales déficiences : motrice, visuelle, auditive, mentale.

En Vendée, les meublés de tourisme sont nombreux à obtenir le label (environ 40), mais aussi les restaurants (une quinzaine environ), les hôtels, les chambres d’hôtes, les villages vacances, les offices de tourisme, les équipements de loisirs, etc…

Le label est déployé sur les territoires par les comités départementaux du tourisme ou agences de développement en charge du tourisme, en partenariat avec la DIRECCTE.

La DIRECCTE assure l’animation et la coordination au niveau régional du déploiement du label sur le territoire. En tant que référent régional, la DIRECCTE permet une bonne interaction entre les services du ministère du Commerce, de l’Artisanat et du Tourisme, patron du label, l’Association Tourisme et Handicaps chargée de sa gestion et les relais territoriaux associatifs et institutionnels. Le déploiement du label est réellement un travail collaboratif qu’il convient d’animer.

En œuvrant pour renforcer le partenariat de l’ensemble des acteurs sur le territoire régional et en déclinant au niveau local les objectifs nationaux d’accès aux vacances pour tous, la DIRECCTE est le garant de la fiabilité du label. Le label se doit en effet de délivrer une information fiable sur l’accessibilité des lieux de vacances et de loisirs, pour une clientèle dont les besoins sont spécifiques.

La DIRECCTE, en charge du développement économique, vise également, à travers le label, à donner aux professionnels labellisés un avantage concurrentiel, à renforcer l’attractivité des structures et des territoires concernés par les retombées économiques qui en découlent. De façon plus globale, la DIRECCTE valorise l’ensemble des démarches qualité engagés par les professionnels du tourisme. Le label « Tourisme & Handicap » est une démarche qualité permettant un accueil plus adapté. En favorisant le déploiement des démarches de labellisation visant un accueil client toujours plus satisfaisant, l’État cherche ainsi globalement à renforcer l’attractivité de la destination France.

Contact à la DIRECCTE : Marie BERNARD
Service développement économique des territoires, économie de proximité et tourisme
marie.bernard@direccte.gouv.fr

--

->Articles du même thème :

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics