Nos services en département
Accueil > Travail et relations sociales > Contrat de génération > Trophée contrat de génération : la SCOP Cap savoir de Cholet primée

Trophée contrat de génération : la SCOP Cap savoir de Cholet primée

| Publié le 20 décembre 2013
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

Michel Sapin a remis le trophée lors d’une cérémonie organisée le 17 décembre dans les salons du ministère du travail.

Toutes les deux très dynamiques et très complémentaires, Marie Fan Giraudon, 58 ans, directrice de Cap Savoir et Isabelle
Ripoche, 26 ans, formatrice et coordinatrice du dispositif compétences clés forment un binôme gagnant.

 

Sur 140 candidatures, elles se sont classées 3ème du trophée contrat de génération organisé en France pour les entreprises de moins de 50 salariés.

 

Marie-Fan Giraudon, pourquoi avoir
concouru pour ce trophée ?

C’est une initiative originale et valorisante.
Je suis toujours en veille sur les innovations.
Cap savoir s’est développée sur cette
philosophie de l’innovation dans le champ
social. Participer au trophée contrat de
génération s’inscrit parfaitement dans cette
dynamique. C’est aussi une bonne occasion
pour nous faire connaître et développer
notre réseau.

 

Que retenez-vous de cette journée
particulière ?

 

La disponibilité du ministre. La simplicité et
la qualité d’écoute des agents du ministère
qui nous ont aidées à préparer cet
événement . Nous sommes fières de ce
trophée.

 

Le contrat de génération se concrétise par
un binôme entre un jeune et une personne
plus expérimentée. Comment fonctionne le
vôtre au quotidien ?

 

Nous nous retrouvons régulièrement pour
des séances de coaching. Je conseille
Isabelle lorsqu’elle s’interroge sur des
approches pédagogiques. Je lui apprends à
coordonner des actions avec des soustraitants
et à représenter Cap Savoir à
l’extérieur. L’aide financière du contrat de
génération permet de mettre en place ce
temps d’accompagnement.

 

« si tu veux aller vite, fais le seul. Si tu veux aller loins, faisons-le ensemble »

A l’issue de son Master en sciences de l’Education, Isabelle
Ripoche a rejoint Cap Savoir en 2011 comme formatrice en
savoirs de base professionnels. En raison d’ un surcroît
d’activité et grâce à l’appui du contrat de génération, son
emploi a pu être pérennisé . Elle travaille depuis avril 2013
dans le cadre d’un CDI.
Sa devise : « si tu veux aller vite, fais le seul. Si tu veux aller
loins, faisons-le ensemble »

 

Une reconnaissance pour Cap Savoir

Basée à Cholet depuis sa création en 1995, Cap savoir
forme des demandeurs d’emploi et des salariés aux
savoirs de base professionnels. Passée du statut
associatif à celui de SCOP en septembre 2012, Cap savoir
développe à présent ses activités de formation en
direction des salariés dans toute la France. La SCOP
compte aujourd’hui 11 salariés dont 6 associées.

 

Le trophée concernera aussi les entreprises de plus de 50 salariés

Le trophée met à l’honneur pour la première fois les jeunes et les seniors issus d’entreprises
pionnières du contrat de génération qui mettent en place des pratiques exemplaires de
transmission de compétences.
Fin septembre 2013, via le site internetwww.contrat-generation.gouv.fr, 140 jeunes et
seniors issus de petites entreprises ayant bénéficié du contrat de génération ont déposé
un dossier de candidature présentant leur collaboration pour participer au Trophée. Les 18
équipes finalistes présélectionnées ont été invitées à réaliser leur propre vidéo. Jeune et
senior y témoignent ensemble de ce qu’est la collaboration intergénérationnelle dans leur
entreprise.
Trois d’entre elles ont été choisies par le ministère et l’observatoire du management
intergénérationnel pour la qualité de la transmission de compétences et de savoir-faire
mise en place.
Par leurs témoignages, ils incarnent le contrat de génération, grâce à :
- des illustrations de la transmission des savoirs et des compétences entre les salariés, de
l’intégration d’un jeune dans une entreprise, de la transmission de son entreprise par un
senior à un jeune ;
- une diversité des secteurs (industriel, Economie sociale et solidaire, conseil), des
entreprises innovantes et parfois leaders dans leurs secteurs et de tailles diversifiées
Ce trophée est une première phase : en 2014, deux autres Trophées contrat de génération
seront organisés pour les entreprises de 50 à 300 salariés et celles de 300 salariés et plus.
Objectif : illustrer la dynamique d’intégration des jeunes et de valorisation de l’expérience
des seniors, dans tous les types d’entreprises.

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics