Nos services en département
Accueil > Travail et relations sociales > Contrat de génération > Un contrat entre les générations qui donne de la visibilité pour (...)

Un contrat entre les générations qui donne de la visibilité pour l’avenir

| Publié le 30 juin 2013 | Dernière mise à jour le 30 mai 2013
Réduire la taille de caractères Grossir la taille des caractères
Imprimer cette page
Envoyer a un ami
facebook twitter

J.S. consultants est un cabinet d’expertise comptable et de commissariat aux comptes basé à Nantes, Rezé et la Roche-sur-Yon. Il fait partie des premières entreprises signataires d’un contrat de génération en Pays de la Loire. Le contrat de génération c’est la rencontre de trois personnes : le dirigeant, Jean Sotès, la « salariée sénior », Jocelyne Hervouet et la jeune recrue, Céline François. Ils nous font partager leur regard sur ce nouveau dispositif.

Pour Jean Sotès, c’est très clair : « je recrutais de toute façon car il y avait un réel besoin. Le contrat de génération est une aide très intéressante pour les entreprises. Pas seulement sur le plan financier.
Cela permet également de mobiliser les compétences des salariés séniors et de faciliter leur transmission au sein de l’entreprise ».

 

"J’aime bien expérimenter les dispositifs avant de les conseillers à mes clients"

 

De par sa fonction, Jean Sotès intervient aussi comme relais d’information auprès des entreprises pour promouvoir le dispositif. « J’aime bien expérimenter les dispositifs, lorsque cela est possible, avant de les conseiller à mes clients ».

 

"Avec le contrat de génération j’ai l’assurance d’être encore en poste pour 3 ans"

 

Jocelyne Hervouet est employée en tant que chef de mission, sous le statut cadre. Elle assure des travaux d’expertise-comptable et de commissariat aux comptes. Elle a 58 ans, dont 28 passés au sein de JS consultants. Ce qu’elle pense du contrat de génération ? « Cela me rassure, car j’ai plus de visibilité.
Si Monsieur Sotès part en retraite, je ne sais pas ce qui peut advenir ensuite. Avec le contrat de génération j’ai l’assurance d’être encore en poste pour trois ans ».

 

"Sans le contrat de génération je ne sais pas si j’aurais été recrutée en CDI"

 

Du côté de la jeune recrue, Céline François, 22 ans, c’est la perspective d’un CDI qui est devenue réalité avec le contrat de génération. « Aujourd’hui c’est difficile d’obtenir un CDI. Sans le contrat de génération, je ne sais pas si j’aurais été recrutée en CDI. Après ma licence professionnelle de management des PME et PMI j’ai bénéficié d’une formation d’un an en alternance chez J.S. consultants en tant que gestionnaire de paie. Avec Jocelyne la transmission se fait tous les jours dans le cadre de notre activité. Il n’y a pas de temps spécifique dédié. L’activité ne le permet pas ».

En savoir plus :

Objectif du contrat de génération : faciliter l’insertion professionnelle des jeunes tout en maintenant en emploi des séniors, afin de faciliter la transmission des compétences au sein des entreprises.

Fin mai, 129 demandes de contrats de génération ont été enregistrées en Pays de la Loire.
Les entreprises de moins de 50 salariés qui ont recruté un jeune de moins de 26 ans depuis le 1er janvier ont jusqu’au 15 juin pour déposer leur demande auprès de Pôle emploi services si elles veulent bénéficier de l’aide financière de manière rétroactive.

-- --

Légifrance | Mentions légales | Services Publics